NOUS CONTACTER

  logo

 

 

MRS SAS & Aquitaine Nuisibles interviennent sur le secteur Nord-Médoc, Sud-Médoc et le secteur C.U.B Bordeaux et Bassin.

POUR NOUS CONTACTER CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS (NOUS CONTACTER) :

NOUS CONTACTER

Page Pro Facebook

Siret (MRS) : 534 158 407 00013 

Siret (Aquitaine nuisibles) : 448 579 839 00060

NOS PARTENAIRES :

 

 

 

FRELONS ASIATIQUES (VESPA VELUTINA)

 

Dangerosité :

Vespa velutina n'est pas agressif envers l'homme tant qu'il ne se trouve pas à proximité de son nid (4 à 5 mètres). Sa piqure n'est pas plus dangereuse que celle du Vespa crabro. Cependant trois situations, communes à ces deux espèces, peuvent entrainer des complications médicales : « piqûres multiples ou piqûre unique avec localisation muqueuse ou encore patient allergique au venin d’hyménoptère ». De plus, ont été observés chez des pompiers des projections de venin par des frelons femelles excités au travers du grillage des masques de protection.

frelon Asiatique

 

FRELONS EUROPEENS (VESPA CRABO)

 

Le frelon (Vespa crabro) est une espèce d'hyménoptère eusocial de la famille des vespidés ressemblant à une guêpe commune mais de taille deux fois plus importante ; c'est en fait la plus grosse des espèces de guêpes européennes : la reine atteint jusqu'à 35 mm, les ouvrières font de 18 à 25 mm et les mâles de 21 à 28 mm. Rayé de jaune et de noir sur l'abdomen, la tête pouvant arborer une couleur rouge orangée, le frelon évoque plus un scarabée qu'une guêpe quand il vole.

 

Ses colonies annuelles ne survivent pas aux premiers froids, à l'exception des jeunes reines fécondées.

Au printemps, celles-ci créent dans les arbres morts, murs de pierre sèche, greniers ou cheminées, voire dans les vieilles bottes de paille, un tas de compost ou de vieux chiffons, dans les charpentes ou soupentes, un nid en papier mâché (fibres végétales mâchées) abritant les premières alvéoles où elles pondent les premiers œufs.

Après éclosion des larves, les reines qui ont survécu jusque là les nourrissent elles-mêmes jusqu'à la mue. 5 à 7 semaines après la première ponte, ces premières ouvrières matures déchargeront alors la reine de la plupart des travaux. En automne, la colonie atteint son apogée, de jeunes reines et des faux-bourdons naissent, prélude du cycle suivant. Les nids sont souvent composés de 5 à 10 (voire 12) rangées de plateaux superposés constitués d'alvéoles toujours orientés vers le bas, mais la configuration générale du nid peut fortement varier selon l'endroit où il est construit. La couleur et les motifs du papier varie selon la fibre végétale collectée par les ouvrières.

Pour nourrir son couvain, une colonie bien développée peut consommer 500 g d'insectes par jour : mouches, guêpes, abeilles, sauterelles, libellules, ainsi que chenilles et araignées.
Les ouvrières adultes se nourrissent de sucs végétaux et parfois de fruits tombés ou de matières carnées abandonnées.

 Dangerosité :

 

La piqûre de cet insecte, comme celles des autres vespidés est très douloureuse à cause du diamètre du dard et de la composition du venin, et sa toxicité est en moyenne 10 fois inférieure à celle du venin d'abeille . Aussi, contrairement à une légende tenace qui prétend que trois piqûres seraient mortelles pour l'homme et douze suffisent à tuer un cheval, le nombre de piqûres nécessaires pour tuer un être humain adulte se situe entre cent et cent cinquante, sauf pour des individus allergiques, qu'une seule piqûre peut tuer, en particulier en cas d'œdème de Quincke.

 

 Frelons Européen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :